Dans la liste des secteurs qui donnent leur chance aux jeunes, la filière sport répond présent. Vous êtes jeune ? Féru de sport ? Vous avez envie de faire de votre passion, votre métier ? Vous êtes au bon endroit !

Le secteur du sport et de l’animation sportive connaît un renouveau ces dernières années avec la multiplication des salles de sport, des coach sportifs et des activités nouvelles en fitness, de la remise en forme et des activités de loisirs (yoga, détox, aqua-balance…). Une réponse à la demande grandissante du marché qui accorde une place de choix au sport dans leur quotidien. 

Le bien-être par le sport, le nouveau mantra adopté toutes générations confondues, offre de belles perspectives aux professionnels du sport en France et à l’étranger. Le média l’Express a d’ailleurs récemment classé le métier « Sportifs et animateurs sportifs (encadrants) » à la 29èmeplace de son classement « Les métiers qui embauchent le plus ».

La majorité des postes sportifs proposés par la filière concerne l’enseignement et l’encadrement des activités sportives. Des postes recherchés toute l’année en France et à l’étranger !

L’opportunité du marché

L’opportunité de la filière sport est son addiction aux jeunes recrues ! Une chance pour les nouveaux actifs de pouvoir rapidement s’intégrer sur le marché du travail.

En effet, le secteur du sport fait partie de ceux qui ont vu croître rapidement le nombre d’auto-entrepreneurs. Un statut qui plaît à la jeune génération… Être son propre patron et gérer son emploi du temps sont deux grandes tendances observées chez les jeunes.

Des perspectives d’emploi intéressantes, un cumul d’activités, le travail « libre », les arguments plaisent tant aux jeunes hommes qu’aux jeunes femmes. Aujourd’hui 1 coach sportif sur 4 exerce son activité principale avec un statut d’indépendant.

Bien sûr, le statut salarié est toujours prisé tant par les jeunes que les plus chevronnés pour son côté sécuritaire et « confortable ». Tout comme celui de saisonniers pour son rythme de vie anti-routine (moniteur de ski l’hiver et moniteur de voile l’été) qui séduit les passionnés de la nature et des activités outdoor.

Les études sportives !

Qui dit augmentation de l’embauche chez les jeunes dit aussi augmentation du niveau général de formation des professionnels. 

Le recrutement des jeunes qui travaillent dans le secteur du sport se situe aujourd’hui massivement au niveau IV.

Le sésame, c’est le BPJEPS spécialisé selon la discipline sportive choisie.

 Activités de la forme (AF), activités physiques pour tous (APT) ou encore natation… On note également une croissance de la poursuite d’études dans le supérieur avec la licence STAPS notamment.

Les métiers de la Défense et de la sécurité aussi recrutent davantage !

Du côté des métiers de la défense et de la sécurité, on note (aussi) une augmentation du nombre de recrutements ces dernières années avec la menace terroriste. Les armées recherchent des jeunes pour renouveler leur effectif, d’autant que les carrières sont courtes… De bac à bac+5, tous les profils sont recherchés. L’armée de Terre par exemple a embauché environ 15 000 recrues en 2017, la Marine Nationale aux alentours de 3 500 quant à la gendarmerie et à la police ce sont respectivement 5 000 talents de recrutés.