Elle s’entraîne, elle se bat et repousse ses limites depuis des mois… Aujourd’hui, elle touche à son but : devenir Pompier. Il y a quelques jours, Elise Lager, 19 ans, a réussi ses tests d’entrée du BMPM (Bataillon des Marins Pompiers de Marseille). Une année au sein de la Prépa Pompier de l’école Peyrefitte Sport aura permis à la jeune femme de passer haut la main ses épreuves sportives ainsi que ses entretiens. Elle fait partie des 10% de jeunes femmes à rejoindre les rangs du BMPM. Interview…

Elise, pourquoi t’être lancée dans la préparation des tests BMPM ?

Depuis que je suis petite, je suis entourée de sapeurs-pompiers volontaires dans ma famille. Je me suis d’ailleurs engagée dès l’âge de douze ans en tant que jeune sapeur-pompier ! Ce métier m’a toujours fasciné et passionné. J’avais envie d’exercer une profession dans laquelle je me sens utile en apportant mon aide aux autres.

En savoir plus sur le métier de Pompier.

Peux-tu nous en dire plus sur le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille ?

Le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille est une unité de la Marine nationale française qui constitue le corps militaire des pompiers de Marseille. Les Pompiers du Bataillon assurent les mêmes tâches que les sapeurs-pompiers à la seule différence qu’ils ont le statut de militaire tout comme la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Pour être sélectionnée, il faut réussir les tests de sélection ! Les démarches sont longues et les épreuves nombreuses. Nous ne sommes qu’une poignée à rejoindre les rangs.  J’ai démarré le processus en Décembre 2018, j’ai passé mes dernières épreuves en Juin 2019 et j’ai reçu la réponse définitive mi-Juillet 2019.

Quelles sont les épreuves de sélection ?

Nous devons tout d’abord passer un premier entretien avec notre conseiller au sein du CIRFA de Lyon, puis nous passons deux jours au quartier général Frère où nous passons des épreuves écrites. Nous avons également une visite médicale poussée, des tests de sport et un entretien avec un psychologue. Si nous sommes toujours dans la course suite à ces premières épreuves, nous sommes ensuite envoyés à Marseille pour passer des tests sportifs, des tests de vertige ainsi qu’un entretien final.

La concurrence est-elle rude ?

Oui, très ! Il y a beaucoup de candidats et ils sont tous très préparés ! La prépa Peyrefitte Sport m’a énormément aidé pour les épreuves sportives et les entretiens. On ne réussit pas les tests d’entrée en claquant des doigts, il faut un entraînement intensif, une hygiène de vie et un rythme soutenu tout au long de l’année.

Parle-nous de la Prépa Pompier de l’école Peyrefitte Sport.

J’ai choisi d’intégrer la Prépa Pompier Peyrefitte Sport dans le but d’optimiser au maximum mes chances de réussite au concours du BMPM. J’avais notamment des lacunes en sport, j’appréhendais beaucoup les épreuves ! J’attendais de l’école Peyrefitte Sport un accompagnement sur mesure à ce niveau-là. D’ailleurs pour la petite anecdote, j’ai obtenu la note de 17/20 aux épreuves sportives du Bataillon.

Quel est le quotidien d’un étudiant en Prépa Pompier ?

Le gros avantage de l’école Peyrefitte Sport est la proximité entre les professeurs/formateurs et nous les élèves. Nous sommes une petite classe ce qui permet d’avancer rapidement ensemble tout en recevant un enseignement personnalisé ! On rencontre tout au long de l’année des pompiers professionnels qui nous donnent des cours et nous entraînent sportivement. C’est une année intense et physique mais c’est ce qu’il faut pour être le mieux préparé possible. L’ambiance était géniale, nous étions tous soudés et très proches les uns les autres !

Quels types d’exercice faisiez-vous ?

Nous avons énormément travaillé le renforcement musculaire, l’endurance, le cardio, la musculation et la natation. On faisait 14 heures de sport par semaine !

Si tu devais résumer ton année de Prépa Pompier, que dirais-tu ?

Si c’était à refaire, je la referais 1 000 fois !

Quels sont tes conseils pour les prochains candidats au concours BMPM ?

Misez tout sur votre détermination et vos capacités physiques ! Entraînez-vous le plus possible. Et je tenais à dire aux jeunes femmes qui hésitent à se lancer de foncer car ma plus grande fierté à l’heure actuelle est d’avoir réussi à obtenir ce concours et de prouver qu’en tant que femme si je le souhaite je peux accéder à ce métier !

Quelle est la suite pour toi ?

J’intègre ma formation en Novembre pour environ 17 semaines. Si tout se passe bien je devrais pouvoir entrer au BMPM en début d’année 2020 ! J’ai hâte…

Merci Elise.

Elise Lager

Prépa Concours Pompiers Militaires Bataillon des Marins Pompiers de Marseille